TELETHON 2012 – CIRCUIT DU VAR – JB EMERIC – 9 décembre 2012

29 novembre 2012

JB Actu'

Après la réussite de 2011 qui a permis de récolter 6000 euros, JB Emeric et le Circuit du Var renouvellent leur partenariat pour 2012 avec l’objectif affiché de faire encore mieux !

JB Emeric est spécialiste du stage de pilotage et de conduite pour particuliers et entreprises depuis 1989. Le Circuit du Var est installé au coeur de la base de loisirs du Circuit du Luc. Il a vu naître l’écurie AGS de Formule 1.

Au programme du 9 décembre

De 9h30 à 10h00
Parade de véhicules de collection

TELETHON 2012 - CIRCUIT DU VAR - JB EMERIC - 9 décembre 2012 dans JB Actu' photo-escalibur-telethon-2-012-petite-300x177

VENEZ ROULER DANS CETTE VOITURE ET BIEN D AUTRES ANCIENNES SUR ROUTE BIEN SUR

(camions et autos avec l’association Master Truck) dans les villages du Luc et de Gonfaron.

photo-telethon-280zx-g-004-300x225 Automobile de prestige dans JB Actu'

NISSAN 280 ZX G 004

Ces belles machines prendront ensuite la route du circuit.

De 10h00 à 12h00 et de 14h00 à 17h30 :
Baptêmes de piste en condition course sur Ferrari F430, Porsche 997 Turbo, Corvette ZO6, Corvette Stingray pour tous publics. Prix : 6,00 € le baptême

De 10h00 à 12h00 et de 14h00 à 17h30 :
Baptême promenade sur route dans les véhicules de collection, au départ du parking du Circuit du Var. Prix : 3,00 € le baptême.

Toute la journée est ponctuée de nombreuses animations avec les Pompiers du Luc et Raid Humanitaire 83 qui proposera de la découverte du monde du 4×4.

Le pilote local Yannick Dalmas, ancien pilote de Formule 1 au palmarès exceptionnel (4 victoires des 24 Heures du Mans !), sera présent dans l’après-midi et assurera des baptêmes.

La restauration et la buvette sont assurées sur place avec le Moto Club Zone Rouge et la confiserie Ferrero.

L’intégralité des recettes de la journée est reversée au Téléthon 2012.

Contact presse et renseignements :
JB Emeric 04 42 32 87 87 ou jbemeric@jbemeric.com
Site web : http://www.jbemeric.com
Plan d’accès au circuit : http://www.jbemeric.com/stages-pilotage-le-luc.html

Biographie YANNICK DALMAS

Après des débuts prometteurs en moto en enduro, puis dans le championnat de Formule Renault, Yannick Dalmas remporte ce championnat l’année suivante, en totalisant sept victoires au cours de la saison. Ses bons résultats attirent l’attention d’Hugues de Chaunac, qui l’engage pour la saison 1985dans son écurie Oreca de Formule 3, aux côtés de Pierre-Henri Raphanel. Les deux coéquipiers rafflent tout et terminent aux deux premières places du championnat. Yannick termine second. Ce n’est que partie remise, puisque la saison suivante, il remporte six des onze courses et le titre, en battant notamment Jean Alesi. En 1987, il commence la saison en Formule 3000, toujours au sein de l’équipe Oreca d’Hugues de Chaunac, et obtient de bons résultats (une pole position, deux victoires), avant que Gérard Larrousse ne lui donne l’opportunité de débuter enFormule 1 sur la seconde Lola que son écurie engage spécialement pour la fin de la saison.

Yannick Dalmas débute donc en Formule 1 en cours de saison, au Grand Prix du Mexique 1987 et obtient de bon résultats pour un débutant, qui ne dispose pas, qui plus est, de la meilleure voiture : trois courses, trois qualifications et une cinquième place au Grand Prix d’Australie. Il n’a cependant pu marquer les points qu’aurait dû lui valoir sa cinquième place australienne, car obtenue sur une monoplace (la seconde Larrousse) non régulièrement engagée en championnat. Dalmas dispute la saison 1988 et la première partie de saison 1989 chez Larrousse avant de passer pour le reste de cette saison et pour la saison 1990 chez AGS, sans toutefois réussir à marquer des points, accumulant même les non-qualifications dans ces deux dernières saisons.

La saison 1991, Yannick Dalmas ne la fera pas en Formule 1. Convaincu, après trois saisons difficiles, perturbées par des maladies, qu’il ne conservera pas son volant, il ne résiste pas longtemps aux yeux doux que lui fait Peugeot pour courir sur la 905 en Sport-Prototypes. Associé à l’ancien champion du monde de Formule 1 Keke Rosberg, Dalmas brille dès sa première saison en remportant deux manches du championnat du monde. Il sera associé l’année suivante à l’ancien pilote de Formule 1 Derek Warwick et la paire d’anciens pilotes de F1 va offrir à l’écurie française, dirigée alors par Jean Todt, les titres de champion du monde pilotes et constructeurs. Yannick et Derek s’imposeront à Silverstone, à Suzuka et surtout aux 24 Heures du Mans (associés à Mark Blundell).

En 1993, la faillite du championnat oblige Peugeot à ne faire courir ses 905 qu’au Mans, où Yannick (associé à Teo Fabi et Thierry Boutsen) obtiendra une belle deuxième place derrière l’autre Peugeot officielle. En parallèle, Dalmas dispute le championnat de France de Supertourisme pour Peugeot dans lequel il signera trois victoires en deux ans. En 1994, Yannick renoue aussi avec la victoire aux 24 Heures du Mans associé à Hurley Haywood et Mauro Baldi, surDauer 962 LM.

C’est alors que la Formule 1 réapparaît pour Yannick en 1994 lorsque Gérard Larrousse fait appel à lui pour les Grand Prix d’Italie et du Portugal, qui sera sa dernière course disputée en Formule 1. Il a participé en tout à 24 Grands Prix sans marquer de points au championnat du monde.

En 1995, il intègre le Team Joest et court dans le championnai allemand DTM. C’est l’année où il remporte sa troisième victoire au Mans au volant d’uneMcLaren F1 GTR associé à l’ancien pilote de Formule 1 finlandais J.J. Lehto et Masanori Sekiya.

En 1996, toujours au sein de la même écurie, il participe au championnat ITC. Les deux saisons suivantes, il dispute le championnat FIA GT sur une Porschedu Roock Racing et remporte la victoire aux 12 heures de Sebring 1997 avec une Ferrari 333 SP.

En 1999, Dalmas est engagé par BMW dans le championnat ALMS, en même temps que Joachim Winkelhock et Pierluigi Martini. Le trio l’emporte aux 24 Heures du Mans (quatrième victoire pour Dalmas).

Actuellement, Yannick Dalmas développe un projet qui consiste à construire un pôle permettant d’enseigner la conduite indépendamment du circuit Paul Ricard.

Résultats hors F1[modifier]

1er à la course de F3 de Monaco Championnat international de Formule 3000, 1 course avec ORECA (March 86B).

2e au Mans avec Peugeot Talbot Sport (Peugeot 905)

  • 1994 Championnat de France de Supertourisme, 4e, 3 victoires, 204 points avec Peugeot Talbot Sport (Peugeot 405)

1er au Mans (Dauer 962 LM)

1er au Mans (McLaren F1 GTR)

  • 1996 ITC17e, 33 points avec Joest Racing (Opel Calibra)

3e au Mans (Porsche 911 GT1)

Abandon au Mans et aux 24 Heures de Daytona 1er aux 12 Heures de Sebring (Ferrari 333 SP)

  • 1998 FIA GT, 5e, 27 points (Porsche 911 GT1-98)

Abandon au Mans, à Daytona et à Petit Le Mans

Abandon à Sebring

  • 2000 Abandon au Mans avec ORECA (Chrysler Reynard 2KQ-LM)
  • 2001 European Le Mans Series et Le Mans avec ORECA (Chrysler LMP)
  • 2002 7e au Mans avec Team Goh (Audi R8)

 

, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

3 Réponses à “TELETHON 2012 – CIRCUIT DU VAR – JB EMERIC – 9 décembre 2012”

  1. maladiedehuntington Dit :

    Bonjour
    Vous organisez ou participez à un évènement en faveur du téléthon.
    Je voudrais vous faire connaître les travaux du docteur Gernez. Il a depuis de nombreuses années proposé un moyen de prévention extrêmement simple des myopathies (comme de plusieurs pathologies dégénératives).Ses travaux ont été ignorés notament par les autorités compétentes du téléthon.
    Je vous invite à visioner le documentaire  » le scandale du siècle  » ( facilement trouvable sur internet), ainsi que l’extrait sur le téléthon.
    http://www.youtube.com/watch?v=wLP7LXMA6ps. Le site de l’association : http://www.gernez.asso.fr

    Cette situation a assez duré, c’est à vous d’agir.

    http://maladiedehuntington.unblog.fr

    Dernière publication sur  : Consolidation de l'approche

    Répondre

    • JB EMERIC Dit :

      TELETHON 2012 – CIRCUIT DU VAR – JB EMERIC – 9 décembre 2012

      Après la réussite de 2011 qui a permis de récolter 6000 euros, JB Emeric et le Circuit du Var renouvellent leur partenariat pour 2012 avec l’objectif affiché de faire encore mieux !

      JB Emeric est spécialiste du stage de pilotage et de conduite pour particuliers et entreprises depuis 1989. Le Circuit du Var est installé au coeur de la base de loisirs du Circuit du Luc. Il a vu naître l’écurie AGS de Formule 1.

      Au programme du 9 décembre

      De 9h30 à 10h00
      Parade de véhicules de collection dans les villages du Luc et de Gonfaron. Ces belles machines prendront ensuite la route du circuit.

      De 10h00 à 12h00 et de 14h00 à 17h30 :
      Baptêmes de piste en condition course sur Ferrari F430, Lamborghini Gallardo Super Legera, Chrisler Viper, Porsche 997 Turbo, Corvette ZO6, Corvette Stingray, Lotus, Renault, Peugeot pour tous publics.
      Prix : 6,00 € le baptême du jamais vu !!!

      De 10h00 à 12h00 et de 14h00 à 17h30 :
      Baptême promenade sur route dans les véhicules de collection, au départ du parking du Circuit du Var. Prix : 3,00 € le baptême.

      Toute la journée est ponctuée de nombreuses animations avec les Pompiers du Luc et Raid Humanitaire 83 qui proposera de la découverte du monde du 4×4.

      Le pilote local Yannick Dalmas, ancien pilote de Formule 1 au palmarès exceptionnel (4 victoires des 24 Heures du Mans !), sera présent dans l’après-midi et assurera des baptêmes.

      La restauration et la buvette sont assurées sur place avec le Moto Club Zone Rouge et la confiserie Ferrero.

      Contact presse et renseignements :
      JB Emeric 04 42 32 87 87 ou jbemeric@jbemeric.com
      Site web : http://www.jbemeric.com
      Plan d’accès au circuit : http://www.jbemeric.com/stages-pilotage-le-luc.html
      Biographie YANNICK DALMAS
      Après des débuts prometteurs en moto en enduro, puis dans le championnat de Formule Renault, Yannick Dalmas remporte ce championnat l’année suivante, en totalisant sept victoires au cours de la saison. Ses bons résultats attirent l’attention d’Hugues de Chaunac, qui l’engage pour la saison 1985dans son écurie Oreca de Formule 3, aux côtés de Pierre-Henri Raphanel. Les deux coéquipiers rafflent tout et terminent aux deux premières places du championnat. Yannick termine second. Ce n’est que partie remise, puisque la saison suivante, il remporte six des onze courses et le titre, en battant notamment Jean Alesi. En 1987, il commence la saison en Formule 3000, toujours au sein de l’équipe Oreca d’Hugues de Chaunac, et obtient de bons résultats (une pole position, deux victoires), avant que Gérard Larrousse ne lui donne l’opportunité de débuter enFormule 1 sur la seconde Lola que son écurie engage spécialement pour la fin de la saison.
      Yannick Dalmas débute donc en Formule 1 en cours de saison, au Grand Prix du Mexique 1987 et obtient de bon résultats pour un débutant, qui ne dispose pas, qui plus est, de la meilleure voiture : trois courses, trois qualifications et une cinquième place au Grand Prix d’Australie. Il n’a cependant pu marquer les points qu’aurait dû lui valoir sa cinquième place australienne, car obtenue sur une monoplace (la seconde Larrousse) non régulièrement engagée en championnat. Dalmas dispute la saison 1988 et la première partie de saison 1989 chez Larrousse avant de passer pour le reste de cette saison et pour la saison 1990 chez AGS, sans toutefois réussir à marquer des points, accumulant même les non-qualifications dans ces deux dernières saisons.
      La saison 1991, Yannick Dalmas ne la fera pas en Formule 1. Convaincu, après trois saisons difficiles, perturbées par des maladies, qu’il ne conservera pas son volant, il ne résiste pas longtemps aux yeux doux que lui fait Peugeot pour courir sur la 905 en Sport-Prototypes. Associé à l’ancien champion du monde de Formule 1 Keke Rosberg, Dalmas brille dès sa première saison en remportant deux manches du championnat du monde. Il sera associé l’année suivante à l’ancien pilote de Formule 1 Derek Warwick et la paire d’anciens pilotes de F1 va offrir à l’écurie française, dirigée alors par Jean Todt, les titres de champion du monde pilotes et constructeurs. Yannick et Derek s’imposeront à Silverstone, à Suzuka et surtout aux 24 Heures du Mans (associés à Mark Blundell).
      En 1993, la faillite du championnat oblige Peugeot à ne faire courir ses 905 qu’au Mans, où Yannick (associé à Teo Fabi et Thierry Boutsen) obtiendra une belle deuxième place derrière l’autre Peugeot officielle. En parallèle, Dalmas dispute le championnat de France de Supertourisme pour Peugeot dans lequel il signera trois victoires en deux ans. En 1994, Yannick renoue aussi avec la victoire aux 24 Heures du Mans associé à Hurley Haywood et Mauro Baldi, surDauer 962 LM.
      C’est alors que la Formule 1 réapparaît pour Yannick en 1994 lorsque Gérard Larrousse fait appel à lui pour les Grand Prix d’Italie et du Portugal, qui sera sa dernière course disputée en Formule 1. Il a participé en tout à 24 Grands Prix sans marquer de points au championnat du monde.
      En 1995, il intègre le Team Joest et court dans le championnai allemand DTM. C’est l’année où il remporte sa troisième victoire au Mans au volant d’uneMcLaren F1 GTR associé à l’ancien pilote de Formule 1 finlandais J.J. Lehto et Masanori Sekiya.
      En 1996, toujours au sein de la même écurie, il participe au championnat ITC. Les deux saisons suivantes, il dispute le championnat FIA GT sur une Porschedu Roock Racing et remporte la victoire aux 12 heures de Sebring 1997 avec une Ferrari 333 SP.
      En 1999, Dalmas est engagé par BMW dans le championnat ALMS, en même temps que Joachim Winkelhock et Pierluigi Martini. Le trio l’emporte aux 24 Heures du Mans (quatrième victoire pour Dalmas).
      Actuellement, Yannick Dalmas développe un projet qui consiste à construire un pôle permettant d’enseigner la conduite indépendamment du circuit Paul Ricard.
      Résultats hors F1[modifier]
      • 1982 Marlboro Cherche un Pilote scheme, 1er
      • 1983 Championnat de France de Formule Renault, 3e
      • 1984 Championnat de France de Formule Renault, 1er, 7 victoires (Martini Mk41)
      • 1985 Championnat de France de Formule 3, 2e avec ORECA.
      • 1986 Championnat de France de Formule 3, 1er, 6 victoires avec ORECA (Martini Mk49)
      1er à la course de F3 de Monaco Championnat international de Formule 3000, 1 course avec ORECA (March 86B).
      • 1987 Championnat international de Formule 3000, 5e, 20 points, 2 victoires avec ORECA (March 87B)
      • 1991 Championnat du monde des voitures de sport, 13e, 40 points avec Peugeot Talbot Sport (Peugeot 905)
      • 1992 Championnat du monde des voitures de sport, 1er, 3 victoires incluant Le Mans, 98 points avec Peugeot Talbot Sport (Peugeot 905)
      • 1993 Championnat de France de Supertourisme, 9e avec Peugeot Talbot Sport (Peugeot 405)
      2e au Mans avec Peugeot Talbot Sport (Peugeot 905)
      • 1994 Championnat de France de Supertourisme, 4e, 3 victoires, 204 points avec Peugeot Talbot Sport (Peugeot 405)
      1er au Mans (Dauer 962 LM)
      • 1995 DTM avec Joest Racing (Opel Calibra)
      1er au Mans (McLaren F1 GTR)
      • 1996 ITC, 17e, 33 points avec Joest Racing (Opel Calibra)
      3e au Mans (Porsche 911 GT1)
      • 1997 FIA GT, 13e, 19 points avec Roock Racing (Porsche 911 GT1)
      Abandon au Mans et aux 24 Heures de Daytona 1er aux 12 Heures de Sebring (Ferrari 333 SP)
      • 1998 FIA GT, 5e, 27 points (Porsche 911 GT1-98)
      Abandon au Mans, à Daytona et à Petit Le Mans
      • 1999 1er au Mans avec BMW Motorsport (BMW V12 LMR)
      Abandon à Sebring
      • 2000 Abandon au Mans avec ORECA (Chrysler Reynard 2KQ-LM)
      • 2001 European Le Mans Series et Le Mans avec ORECA (Chrysler LMP)
      • 2002 7e au Mans avec Team Goh (Audi R8)

      Répondre

    • JB EMERIC Dit :

      pas de problemes veuillez m’envoyer un e mail à JBEMERIC@JBEMERIC.COM
      MERCI

      Répondre

Laisser un commentaire

Ghdbeauty |
AUTO MOTO ECOLE |
Extrême Rallycross |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Gazelles un jour ...
| Robvsalex34
| Nvo35